Sie sind hier:

page d'accueil

Florence Hervé

Nouveau

Femmes de l'eau

Florence Hervé (Textes) / Thomas A. Schmidt (Photographies)

L’eau est source de vie et élément essentiel du développement humain. Elle fascine aussi par sa capacité de transformation. L’eau reflète. Elle est infinie et intemporelle. L’eau est tout à la fois force de destruction et élément de survie. Dans le contexte de la pénurie d’eau, de la pollution, de la marchandisation et du changement climatique, les enjeux liés à l’eau sont particulièrement importants.

Les femmes sont le plus souvent responsables de l’approvisionnement en eau. Dans certaines cultures, elles sont les gardiennes de l’eau. Le rapport des femmes à l’eau est au centre de ce livre: l’eau comme lieu de travail, comme lieu de l’art et de l’écriture ou comme lieu de loisirs et de détente, de défis et d’utopies.

Les femmes présentées dans cet ouvrage exercent une activité liée à l'eau, se laissent inspirer par l'eau et font l'expérience de l'eau comme aventure ou défi.

Ce sont une vingtaine de femmes dont le portrait est brossé ici, par les mots et les images. Elles viennent d’une dizaine de pays européens et de paysages aquatiques variés: fleuves et rivières, lacs et canaux, écluses et marécages, cascades et glaciers, moulins à eau, gorges ou barrages…

Éditions Slatkine, Genève 2018

Dates :

Genève, 23 ou 24 mars 2019 : Lecture Femmes de l'eau, dans le cadre du Festival Histoires d'Eaux

Compte-rendus de presse

"La «gondolière» qui nous apporte cet étonnant répertoire des métiers aquatiques auxquels s’intéressent les femmes d’aujourd’hui. Nager, puiser, plonger, voyager, pêcher, mais aussi étudier, gérer ou crée ces domaines sont d’une surprenante variété, mais les passions qu’ils suscitent s’expriment avec un même enthousiasme! Du Léman à l’Atlantique en passant par les canaux et les fleuves, les crues et la glace, l’eau sous mille formes attire toujours davantage de sirènes, saisies par l’objectif de Thomas Schmidt au coeur de leur activité parfois ancestrale, souvent très technique, et qui révèle de belles et originales vocations." Marie-Claire Suisse 26.6.2018

"Un beau livre de reportages sur des femmes d'Europe en lien avec l'eau douce sous toutes ses formes.
«Femmes de l'eau», écrit en allemand et dont la traduction française vient de paraître, concentre au moins deux de ses thèmes : les femmes et l'eau douce, une préoccupation éminemment politique, du fait de sa rareté.
En tout, une vingtaine de portraits de femmes de dix pays du continent européens, évoluant dans différents milieux aquatiques : une sculptrice sur glace en Laponie, une activiste écologique contre un projet de barrage en Turquie et deux Bretonnes, batelières dans la Brière et pêcheuse à la mouche sur le Blavet. ». Le Télégramme 27.4.2018 

"L'eau est-elle un élément féminin? À parcourir cet ouvrage, en tout cas, il semble bien que ces dames aient un faible pour l'univers aquatique... toutes témoignent de leur attachement à l'eau dont on célèbre la Journée mondiale le 20 mars." Revue Terre & Nature, Lausanne le 15 mars 2018

"Dans quelques jours paraît l'édition en français de ce beau livre de Florence Hervé (photos Thomas A. Schmidt), dans lequel je parle de mon rapport à l'eau en compagnie d'autres "femmes de l'eau" : artistes (sculptrices sur glace, architecte d'igloos, musicienne et danseuse, photographe, directrice d'opéra), scientifiques (biologiste, ingénieure pour la gestion de l'eau, urbaniste, archéologue sous-marine), sportives (nageuse, kayakiste, pêcheuse), gondolière, batelière, gérante d'un moulin à eau, activistes, juriste, aubergiste, paysagiste, cheffe de service d'un établissement thermal... Encore merci à Florence pour ce beau travail de recherche." Emmanuelle Pagano sur facebook le 17. mars 2018

Natzweiler-Struthof. Ein deutsches Konzentrationslager in Frankreich / Un camp de concentration allemand en France

Florence Hervé / Martin Graf

On ne sait pas assez que dans la France occupée par la Wehrmacht, au Struthof en Alsace, il y avait un camp de concentration allemand: un lieu de crimes atroces et un centre qui administrait en même temps des camps annexes et des kommandos extérieurs situés principalement dans le sud-ouest de l‘Allemagne. Des dizaines de milliers de personnes, poursuivies pour des raisons politiques ou raciales, opposants au régime nazi et résistants de nombreux pays d‘Europe, y subirent des sévices horribles et y furent condamnées au travail forcé.

22 000 furent assassinées. Le livre contient une description du système concentrationnaire et des particularités du Struthof, des témoignages de survivants ainsi que des textes littéraires et des dessins d‘artistes, dont ceux de Tomi Ungerer, Bernhard Schlink, de Jean- Paul Klée ou de la compositrice et écrivaine Sylvie Reff. Les photographies de Martin Graf en noir et blanc, d‘une grande puissance évocatrice, enrichissent cet ouvrage. On y trouvera aussi des informations sur le Centre européen du déporté résistant CERD et les lieux de mémoire en Allemagne, ainsi qu‘une petite chronique. Ce livre ouvre une fenêtre sur l‘avenir du travail de mémoire en Europe.

PapyRossa Verlag Köln 2015 Paperback, 144 Seiten, ca. 60 photographies ISBN 978-3-89438-597-2

Compte-rendus de presse

« C’est le genre d’ouvrage qu’on peut sans cesse consulter en y trouvant toujours matière à lire et réfléchir. Le Natzweiler-Struthof de Florence Hervé et Martin Graf propose en effet un ensemble très riche de textes sur le camp, ses spécificités au sein du système concentrationnaire, et sur ses bourreaux…Cet ouvrage d’histoire et de mémoire peut utilement préparer ou prolonger une visite sur le site du camp. » Le Patriote Résistant, mars 2016

Oradour-Geschichte eines Massakers / Histoire d’un massacre

Florence Hervé (Hg.)

À Oradour, le temps s’est arrêté le 10 juin 1944, quand ce village paisible du Limousin fut mis en cendres par la division blindée SS ‘Das Reich’. 642 personnes, pour la plupart des femmes et des enfants, furent exécutées par les armes et le feu.

Ce livre retrace l’histoire du massacre d’Oradour et évoque les pendaisons de Tulle le jour précédent, le traitement judiciaire insuffisant des crimes, les procès de Bordeaux et le déni de la justice allemande. Dans leurs témoignages, des rescapés décrivent le déroulement des atrocités.

La vision des horreurs d’Oradour par des écrivains et artistes de renom se retrouve dans des poèmes et des dessins. Des photographies en noir et blanc de grande puissance évocatrice enrichissent cet ouvrage en deux langues. Avec une petite chronique et une bibliographie.

PapyRossa Verlag Köln 2014

Compte-rendus de presse

„Un livre bilingue germano-français sur Oradour. Cet ouvrage bilingue forme un ensemble factuel et sensible tout à la fois qui devrait susciter l’intérêt de part et d’autre du Rhin. » Le Patriote Résistant, Novembre 2014. N° 891

Femmes du désert

Dunes mouvantes, montagnes rocailleuses, lacs de sel desséchés, oasis vertes et sable à perte de vue... Le désert scintille, passant de l’orange au blanc, puis au gris. Il fascine, symbole de liberté, tentation d’infini, terre d’aventures ou invitation au silence.

Du Sahara au Néguev, de l’Atacama au Namib, de la vallée de la Mort à la steppe désertique du Gobi, Florence Hervé et Thomas A. Schmidt ont rencontré trente-huit « femmes du désert » dont ils brossent ici le portrait. Artisanes, ouvrières, politiciennes, paysannes, chercheuses, activistes ou artistes, elles dévoilent le lien particulier et parfois ambivalent qui les unit à leur environnement ; leur passion pour ces terres arides, mais aussi les difficultés d’y vivre.

Au fil des pages et des continents, des mots et des photographies, nous découvrons à travers ces destins singuliers les multiples facettes du désert, à la fois défi quotidien et source d’inspiration.

16 octobre 2011 à la Coupole : 102 Boulevard de Montparnasse, Femmes Monde

22 octobre à Pont l’Abbé: Signature à la Librairie Guillemot, Place de la République, de 10h30 à 12h30

Compte-rendus de presse

Compte-rendus de presse:

« Un magnifique ouvrage », Les Quotidiennes, 19 septembre 2011

« Portraits de femmes courageuses », terre & nature, 20 octobre 2011

« Florence Hervé signe un très beau livre sur les femmes du désert », Ouest-France 21 octobre 2011

« A la rencontre de femmes incroyables, extraordinaires », Radio suisse romande, 3 janvier 2012

« Les femmes du désert de Florence Herve pdf